Broyage des rémanents et débroussaillement

broyageLes coupes d’amélioration de la forêt se traduisent par l’enlèvement des troncs et le maintien sur place des branches et du houppier (tête de l’arbre), appelés "rémanents". Ces éléments restent sur le sol et se décomposent au fil du temps. Dans un secteur où les risques de départ d’incendies sont importants, leur inflammabilité est forte les deux premières années.

Des propriétaires forestiers comme de nombreux promeneurs ou personnes riveraines de l’exploitation se plaignent des dangers d’incendie que constituent ces rémanents. Des dispositions réglementaires donnent la possibilité aux maires d’exiger des propriétaires de nettoyer la coupe des rémanents et branchages. Consultez la fiche Que faire des rémanents de coupes ? disponible à cette adresse.

 

Il existe des zones sensibles soumises à obligation légale de débroussaillement. La réglementation s'applique dans les zones sensibles qui sont constituées des bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations et reboisementset des zones situées à moins de 200 mètres de ceux-ci (arrêté préfectoral n°163 du 29 janvier 2007)

Pour savoir qui doit débroussailler, consultez cette fiche.

 

Comment se procurer la carte des zones soumises à la réglementation du débroussaillement obligatoire sur votre commune et la carte d'aléa ?

- Alpes de Haute Provence : site de la préfecture 04

- Hautes Alpes : site de la préfecture 05

- Alpes Maritimes : site de la préfecture 06

- Bouches-du-Rhône : site de la ddaf 13

- Var : site internet du CDIG 83

- Vaucluse : site de l'OFME